Les Chansons des rues et des bois (Poèmes, Sélection)


Read by René Depasse

Dans la préface Hugo en exil à Hauteville-House écrit :
« À un certain moment de la vie, si occupé qu’on soit de l’avenir, la pente à regarder en arrière est irrésistible. Notre adolescence, cette morte charmante, nous apparaît, et veut qu’on pense à elle. C’est d’ailleurs une sérieuse et mélancolique leçon que la mise en présence de deux âges dans le même homme, de l’âge qui commence et de l’âge qui s’achève ; l’un espère dans la vie, l’autre dans la mort. Il n’est pas inutile de confronter le point de départ avec le point d’arrivée, le frais tumulte du matin avec l’apaisement du soir, et l’illusion avec la conclusion. »

Le livre premier des 75 Chansons des rues et des bois (1865 ), intitulé Jeunesse, commence par Floréal qui groupe ces 7 poèmes légers et joyeux (« frais tumulte du matin ») avec comme thème favori le mélange de la vie antique et de la vie de la banlieue parisienne quand Margot rencontre Chloris.

« Je lisais Platon. – J’ouvris
La porte de ma retraite,
Et j’aperçus Lycoris
C’est-à-dire Turlurette. [...] »

(0 hr 20 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

01. Ordre du jour de Floréal 0:47 Read by René Depasse
02. Orphée au bois du Caystre 1:40 Read by René Depasse
03. YYXH 2:22 Read by René Depasse
04. Le poète bat aux champs 7:06 Read by René Depasse
05. Interruption d’une lecture de Platon 1:17 Read by René Depasse
06. Quand les guignes furent mangées 0:51 Read by René Depasse
07. Genio libri 4:26 Read by René Depasse