Spleen LXXVIII (« Quand le ciel bas et lourd…», Version 3)


Read by Gilles-Claude Thériault

(4.8 stars; 2 reviews)

Le ciel comme un espace clos
et la terre
et la pluie
et le cerveau du poète en proie à l’ennui ;
des cloches,
la défaite,
la mort.

Un poème dramatique
qui dépeint la montée de la crise du mal de vivre
et la défaite finale… métaphysique.

Le spleen : une expérience
qui change certaines expériences du temps en éternité,
celle de l’enfer souvent décrit dans la littérature antique.

Le poème, et en contraste,
les sublimes harmonies du prélude d’un choral de Bach,
à la fois grave et lumineux,
sorte de ‘De profundis clamo ad te’ (‘Des profondeurs je crie vers toi’),
fait de résignation, de foi et de force.

Choral « Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ »
en fa mineur BWV 639 (arr. Fournier) de Jean-Sébastien Bach,
avec le violoncelliste Pierre Fournier ; au piano : Gerald Moore.
(Enregistrement 1957 – domaine public).

Illustration :
« Quand le ciel bas et lourd… (Spleen) »
de l’artiste photographe Pierangelo ‘Hobo’ Rosati.
Sous licence CC BY-NC-SA 2.0.

(0 hr 4 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Spleen LXXVIII (« Quand le ciel bas et lourd…», Version 3) Read by Gilles-Claude Thériault