Le Confiteor de l’artiste (Poème)


Read by Florian Chaigne

Extrait du Spleen de Paris, recueil de petits poèmes en prose publié en 1869.

« Que les fins de journées d’automne sont pénétrantes ! Ah ! pénétrantes jusqu’à la douleur ! car il est de certaines sensations délicieuses dont le vague n’exclut pas l’intensité ; et il n’est pas de pointe plus acérée que celle de l’Infini. [...] »

(0 hr 2 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Le Confiteor de l’artiste (Poème) Read by Florian Chaigne