De natura rerum, ou De la nature des choses (Livre I)


Read by René Depasse

(4.8 stars; 5 reviews)

Lucrèce (environ 98-54 av. JC) se propose de traduire en vers la doctrine souvent obscure du Grec Épicure. Il veut briser les « forts verrous des portes de la nature », c’est-à-dire révéler au lecteur la nature du monde et des phénomènes naturels. Selon lui cette connaissance du monde doit permettre à l’homme de se libérer du fardeau des superstitions, notamment religieuses. Tout, y compris l’âme humaine et les dieux eux mêmes est entièrement constitué d’atomes dans le vide. En refusant une vie éternelle, l’épicurisme refuse aussi la peur de la mort : « La mort n’est donc rien pour nous et ne nous touche en rien, puisque la nature de l’âme apparaît comme mortelle. »
Lucrèce nous a laissé ce poème de 7600 vers en 6 chants consacrés aux atomes, aux hommes, à l’âme et au monde en général.
La traduction, très fidèle, est de Désiré Nisard (1806-1888).

(1 hr 20 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

De natura rerum, ou De la nature des choses (Livre I) 1:18:27 Read by René Depasse