De natura rerum : Les Phénomènes terrestres (Livre VI, Extrait)


Read by René Depasse

Lucrèce (1er siècle av. JC) a écrit en vers le monde selon les principes d’Épicure (341-270 av. JC) dont la physique est en gros une reprise de l’atomisme de Démocrite. Cet atomisme est un matérialisme radical qui sert la passion antireligieuse du poète et invite à connaître la nature pour la démystifier et railler les causes magiques qui entretiennent les superstitions. Dans le livre VI du De natura rerum il étudie les phénomènes célestes, terrestres et humains qui effraient l’homme. Les phénomènes terrestres dont il nous propose une explication sont : 1) Les tremblements de terre 2) Pourquoi la mer ne s’accroît-elle pas ? 3) Les volcans 4) Les crues du Nil 5) Les lacs à émanations pestilentielles 6) Les puits et les sources extraordinaires 7) Les propriétés magnétiques de l’aimant.
La science a évolué mais ces vues d’il y a 22 siècles valent d’être connues… À signaler pour les auditeurs passionnés par ces problèmes l’ouvrage de Michel Serres : La Naissance de la physique dans le texte de Lucrèce : Fleuves et turbulences 1977.

Traduction en vers d’André Lefèbvre (1834-1904) .

(0 hr 40 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio