Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale


Read by Olivier Pontreau

(4.3 stars; 29 reviews)

Kant, dans ce chapitre introductif à la critique de la raison pure, propose le temps et l’espace comme structures a priori de la sensibilité, non dépendantes des phénomènes.

Un texte, pas forcément facile, mais un monument de la philosophie.

« Le temps est une représentation nécessaire qui sert de fondement à toutes les intuitions. On ne saurait supprimer le temps lui-même par rapport aux phénomènes en général, quoique l’on puisse bien les retrancher du temps par la pensée. Le temps est donc donné a priori. Sans lui, toute réalité des phénomènes est impossible. On peut les supprimer tous, mais lui-même (comme condition générale de leur possibilité) ne peut être supprimé. »

Traduction : Jules Barni (1818-1878).

(1 hr 5 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio