Le Pickpocket


Read by René Depasse

(4.5 stars; 28 reviews)

L’écrivain journaliste autrichien Stefan Zweig (1881-1942) s’est illustré dans plusieurs domaines littéraires : le théâtre, la biographie, la poésie, le roman, les essais… Il a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, l’Inde et pendant la guerre, sous l’occupation nazie a dû, étant juif, s’exiler au Brésil où il est mort. Il est aujourd’hui publiable, mais hélas ! les traductions de ses œuvres sont trop récentes… En voici pourtant une, anonyme, de la nouvelle intitulée Le Pickpocket ou Révélation inattendue d’un métier parue en 1935 dans La Revue belge.
La scène se passe à Paris en 1931. Sur un ton autobiographique le narrateur raconte comment il découvre les activités d’un étrange voleur à la tire, le suit, prend pitié de lui et finalement lui fait grâce. Le récit est truffé d’anecdotes, comme la vente à l’Hôtel Drouot, et de réflexions à méditer du genre de celle-ci : « Dans mon premier mouvement de colère, je faillis donner l’alarme et crier : « Au voleur ! » Mais le courage me manqua. D’ailleurs je n’avais pas vu le voleur lui-même, je n’avais pas le droit d’accuser à la légère. Et puis il faut une certaine audace pour arrêter un homme, jouer au justicier à la place de Dieu. Je n’ai jamais eu le courage d’accuser ni de dénoncer. Je sais bien que la justice est fragile et qu’il est présomptueux de vouloir édifier le droit dans un monde aussi confus que le nôtre sur le faible roseau qu’est un simple fait. »

(1 hr 20 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Le Pickpocket 1:20:32 Read by René Depasse

Reviews

(3 stars)

cette nouvelle m'a fait penser aux films en noir et blanc style charlie chaplin des annees 1920. denonciation d'une societe capitaliste ou l'argent est aussi sale qu'il se vole ou qu'il serve a des encheres . police depassee qui ne voit pas le picpocket . meme l'auteur finit par prendre en sympathie ce pickpocket pathetique .

Très jolie lecture

(5 stars)

Belle lecture, très agréable et rythmée.