Sur les menteurs (Essais I, 9)


Read by René Depasse

Cet Essai du Livre I Sur les menteurs est consacré moitié au défaut de mémoire, dont souffre Montaigne et qui a aussi ses avantages, et moitié au mensonge, vice odieux.

« Ce n’est pas sans raison qu’on dit que celui qui n’a pas une bonne mémoire ne doit pas s’aviser de mentir. Je sais bien que les grammairiens font une différence entre « mensonge » et « mentir » : ils disent qu’un mensonge est une chose fausse, mais qu’on a prise pour vraie, et que la définition du mot « mentir » en Latin, d’où vient notre Francais, signifie « aller contre sa conscience » ; que par conséquent, cela ne concerne que ceux qui disent ce qu’ils savent être faux, et qui sont bien ceux dont je parle. [...] »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

(0 hr 16 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Sur les menteurs (Essais I, 9) 15:32 Read by René Depasse