Sur la peur – Sur le dormir – Sur la vanité des mots (Essais I, 17, 44, 51)


Read by René Depasse

(4.1 stars; 5 reviews)

Trois courts Essais du Livre I bourrés de références historiques gréco-latines…
« Je ne suis pas un bon naturaliste, comme on dit, et ne sais guère par quels ressorts la peur agit en nous ; mais quoi qu’il en soit, c’est une étrange affection, et les médecins disent qu’il n’en est aucune qui fasse plus dérailler notre jugement. » (Sur la peur, I-17)

« Lors du combat naval qu’il remporta en Sicile, contre Sextus Pompée, Auguste, sur le point d’aller au combat, se trouva accablé d’un sommeil si profond que ses amis durent le réveiller pour qu’il donne le signal de la bataille. » (Sur le dormir, I-44)

« La rhétorique est un outil inventé pour agiter et manipuler une foule, un peuple en révolte, et on ne l’emploie que pour des États malades, comme la médecine pour les corps. » (Sur la vanité des mots, I-51)

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

(0 hr 25 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Sur la peur Read by René Depasse
Sur le dormir Read by René Depasse
Sur la vanité des mots Read by René Depasse

Reviews

(3.5 stars)

auteur citant des references antiques comme s'il en pleuvait ... histoire , destruction de carthage dans l'actuelle tunisie , boucheries des combats d'hannibal en italie , pline , herodote , juvenal , platon . il faut deja de solides bases greco-romaines pour comprendre quelque chose . les essais : 1580 , le 16eme siecle la renaissance , c'est il me semble , apres 476 ap jc la chute de l'empire romain et le moyen-age considere par les historiens comme une regression de la civilisation , la re decouverte des auteurs de l'antiquite , seule possibilite intelectuelle admise a l'epoque pour permettre a la civilisation de progresser a nouveau .