Les Aventures d’Aristonoüs


Read by René Depasse

(5 stars; 1 reviews)

Les Aventures d’Aristonoüs sont moins célèbres que Les Aventures de Télémaque ; elles sont aussi moins offensives à l’égard de la politique de Louis XIV qui arrêta l’impression de Télémaque et bannit Fénelon de la cour.
Le vieillard Aristonoüs (« esprit le meilleur ») raconte sa vie à Sophronyme (« nom de sage ») ; le récit est émaillé de réminiscences grecques et montre par des exemples la nécessité et le triomphe de la vertu…
Quelques clichés rappellent Homère, Virgile, Sénèque…
« Ce qu’il y eut de plus merveilleux, c’est que, dès le premier jour, pendant que Sophronyme faisait les libations de vin et de lait, un myrte d’une verdure et d’une odeur exquise naquit au milieu du tombeau, et éleva tout à coup sa tête touffue pour couvrir les deux urnes de ses rameaux et de son ombre : chacun s’écria qu’Aristonoüs, en récompense de sa vertu, avait été changé par les dieux en un arbre si beau. Sophronyme prit soin de l’arroser lui-même, et de l’honorer comme une divinité. Cet arbre, loin de vieillir, se renouvelle de dix ans en dix ans ; et les dieux ont voulu faire voir, par cette merveille, que la vertu, qui jette un si doux parfum dans la mémoire des hommes, ne meurt jamais. »
On songe immédiatement à Philémon et Baucis d’Ovide.

(0 hr 35 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Les Aventures d’Aristonoüs Read by René Depasse