Deux “Contes bruns”


Read by René Depasse

Le Ministère public : « [...] M. Desalleux, siégeant en son tribunal, demandait sur quelques indices assez insignifiants la tête de Pierre Leroux accusé d’un meurtre, et Pierre Leroux défendait sa tête contre les empressements de M. Desalleux ».

Sara la danseuse : « [...] Aussitôt que l’âme de Sara se fut séparée de son corps, elle commença à s’avancer à travers des régions infinies et solitaires où elle eut peur de sa solitude.
A la fin elle arriva devant son juge, qu’elle n’osa jamais contempler face à face, et son jugement commença ».

L’« après-mort » apparaît dans ces deux contes avec le fantôme d’un guillotiné et le jugement dernier d’une danseuse.

(0 hr 53 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Deux “Contes bruns” Read by René Depasse
Deux “Contes bruns” Read by René Depasse