À la une (Deuxième Sélection)


Read by René Depasse

Farceur, fumiste, loufoque, farfelu, grand amuseur, tel nous apparaît Alphonse Allais dans ses contes et chroniques. Dans cette deuxième sélection de À la une, remarquons cependant un texte qui pourrait légèrement assombrir l’idée que nous nous faisons de l’auteur.

Le 2 mars 1905, huit mois avant sa propre mort, Allais fait mourir son héros, Coco le perroquet qui se rencontre souvent dans son œuvre. Cette phrase de La Mort de Coco ne serait-elle pas prémonitoire : « Une bande d’affreux corbeaux le déchiquettent vivant, à grands coups de becs. » Accident ou mort volontaire ? « Les corbeaux » ne seraient-ils pas ses créanciers ou sa neurasthénie qui le ronge de plus en plus ?
Il a fait croire à des millions de gens que la vie était drôle grâce à son humour. Remercions-le. Même la fin de La Mort de Coco nous fait sourire : « Une bande d’affreux corbeaux, acharnée après le doux jaseur exotique, le déchiquettent vivant, à grands coups de becs.
Et dans l’horrible vacarme des sinistres croassements, on peut distinguer la voix éplorée de Coco :
« Chacun votre tour, citoyens ! Chacun votre tour ! » »


Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Un garçon sensible 10:06 Read by René Depasse
La Mort de Coco 6:30 Read by René Depasse
L’Apulvie par le cartonnage 4:41 Read by René Depasse
La Question du cartonnage des routes 4:21 Read by René Depasse
Philologie 5:55 Read by René Depasse
Appel aux savants de tous les pays 4:12 Read by René Depasse
Gabelle macabre 6:43 Read by René Depasse
Le Major Heitner, ou Une concurrence au bon Dieu 5:26 Read by René Depasse
Propos d’exil 4:22 Read by René Depasse
Telle mère… 4:29 Read by René Depasse
Suppression des océans, mers, fleuves et, en général, des différentes pièces d’… 8:12 Read by René Depasse