La Confession de Stavroguine


Read by René Depasse

(3.5 stars; 1 reviews)

La Confession de Stavroguine à l’évêque Tykhon, censurée, a été supprimée de l’édition originale de Les Possédés (1879) de Dostoïevski et publiée seulement en 1922 comme fragment inédit.
En 1879, l’auteur est plutôt conservateur, car pour lui une vie dans Dieu, nihiliste, est très dangereuse. Toute son œuvre est basée sur le danger de la perte des valeurs, d’où la célèbre formule « Si Dieu n’existe pas, tout est permis ». Nicolas Vsévolodovitch Stavroguine, le prince mystérieux, le ténébreux nihiliste, le possédé, le déraciné qui ne se laisse jamais dévoiler est devenu presque athée, au contact de la civilisation occidentale mais on le devine parfois plutôt chrétien ; il en va de même pour ses aventures amoureuses. Son nihilisme n’a pas pour conséquence l’indifférence au Bien et au Mal, mais une obsession pour la bassesse. Stavroguine a violé la petite Matriocha. L’enfant éprouve un sentiment de honte et de déshonneur. Elle croit même avoir « tué Dieu », comme si le nihilisme était passé dans son corps. L’auteur se garde bien de prendre position. L’intéressent seulement les confrontations d’idées, l’homme en lutte avec ses doutes. Tout ici n’est clarifié qu’avec le dialogue où s’affrontent Stavroguine et le moine Tikhon.
Notons cette précision de Dostoïevski : « Cette confession écrite est le produit, à mon sens, d’un auteur en état de crise, son œuvre est celle du diable qui le possédait. Le sentiment qui a poussé à écrire ce document est exactement celui qu’éprouve un malade souffrant d’un mal aigu et s’agitant dans son lit pour trouver une position qui lui apporterait un allégement, tout au moins momentané, ou sinon un allégement, un changement de douleur. »

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

(1 hr 45 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Chapitre 01 Read by René Depasse
Chapitre 02 Read by René Depasse
Chapitre 03 Read by René Depasse