La Pêche en eau trouble


Read by René Depasse

(3.7 stars; 9 reviews)

Les évènements de ce long roman policier se passent en 1872. Si l’on change quelques dates, quelques noms, si l’on convertit les francs en euros, si l’on simplifie des états-civil embrouillés on pourrait croire que La Pêche en eau trouble (« Faire son profit d’une situation confuse. Profiter du désordre des affaires publiques ou particulières pour en tirer son avantage. ») est d’un auteur contemporain.
Banquiers voleurs, spéculations boursières, magouilles de toutes sortes (le terme n’apparaît que dans les années 1970) emplissent ce roman ; les malversations y remplacent les meurtres (un seul petit attentat avorté). Le principal personnage, le marquis de Trégars, d’une honnêteté scrupuleuse, lui, conduit ses investigations à la manière d’un Lupin…

« Que voulez-vous que fassent des actionnaires, si exaspérés qu’on les suppose, quand un gérant vient leur dire : « Eh bien ! oui, c’est vrai, vous êtes volés, et vos fonds sont diablement compromis… mais, si vous faites du bruit, si vous portez plainte, tout est définitivement perdu !… » Naturellement les actionnaires se taisent… Désolée de son impuissance, la justice laisse faire… Et cela vous explique l’impudence et l’impunité de cette quantité de gredins de haut vol que vous voyez se promener le front haut, la poche pleine de l’argent d’autrui et la boutonnière chamarrée de décorations. »

« « Quand je pense, disait Coldrige, que tous les matins, à Paris seulement, trente mille gaillards s’éveillent et se lèvent avec l’idée fixe et bien arrêtée de s’emparer de l’argent d’autrui, c’est avec une nouvelle surprise que, chaque soir, en rentrant, je retrouve mon porte-monnaie dans ma poche. » Ce n’est cependant pas ceux qui s’attaquent directement au porte-monnaie qui sont les plus malhonnêtes ni les plus redoutables. »
Si l’ on songe que Paris en 1872 comptait 1850000 habitants, par quel nombre faudrait il remplacer aujourd’hui ces « 30000 gaillards » ?

La Pêche en eau trouble, et sa première partie Les Hommes de paille, constituent les deux volets de L’Argent des autres, roman policier haletant, autant que peinture sociale qui nous emmène dans le monde de la banque et de la Bourse, au temps du Second Empire.

(9 hr 30 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Chapitre 01 1:04:47 Read by René Depasse
Chapitre 02 1:04:59 Read by René Depasse
Chapitre 0 34:10 Read by René Depasse
Chapitre 04 1:16:29 Read by René Depasse
Chapitre 05 1:08:10 Read by René Depasse
Chapitre 06 1:13:08 Read by René Depasse
Chapitre 07 1:01:38 Read by René Depasse
Chapitre 08 48:54 Read by René Depasse
Chapitre 09 35:08 Read by René Depasse
Chapitre 10 39:36 Read by René Depasse