Mellonta Tauta


Read by René Depasse

(5 stars; 1 reviews)

Ce conte-fiction d’Edgar Poe fut publié en 1849.
Le narrateur, « encaqué » à bord du ballon l’Alouette, pour au moins un mois, avec deux cents passagers, en avril 2848, écrit quelques lettres à un ami resté sur terre, qu’il intitule en grec Tauta mellonta « Ce qui doit arriver ».

Pour passer le temps il traite de sujets divers : la confection des ballons, le télégraphe, la philosophie (« Quelle absurdité donc, de persister à croire aux axiomes, comme à des bases infaillibles de vérité ! »), la vitesse des ballons comparée à celle des chemins de fer et même des affirmations politiques audacieuses :
« La foudroyante découverte que le suffrage universel n’était que l’occasion de pratiques frauduleuses, au moyen desquelles un nombre désiré de votes pouvait à un moment donné être introduit dans l’urne, sans qu’il y eût moyen de le prévenir ou de le découvrir, par un parti assez déhonté pour ne pas rougir de la fraude. Une légère réflexion sur cette découverte suffit pour en tirer cette conséquence évidente – que la coquinerie doit régner en république – en un mot, qu’un gouvernement républicain ne saurait être qu’un gouvernement de coquins. »
La correspondance s’arrête parce que le ballon entre en collision avec un autre…

Traduction : Félix Rabbe (1840-1900).

(0 hr 45 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Mellonta Tauta 44:46 Read by René Depasse