Les dieux ont soif


Read by René Depasse

(4.8 stars; 5 reviews)

Œuvre majeure d’Anatole France parue en 1912, Les dieux ont soif est un grand roman historique décrivant les années noires de la Terreur à Paris entre les ans II et III. (L’action commence en avril 1793 et s’achève en nivôse an III, c’est-à-dire fin décembre 1794 ou début janvier 1795, au moment où l’on s’apprête à retirer du Panthéon les cendres de Marat). Le titre du roman vient de la description de cette période par Camille Desmoulins, avant qu’il ne soit exécuté. Ce chef-d’œuvre d’Anatole France, au succès immense, est un regard critique sur la Révolution Française et trahit la vision désabusée de l’auteur sur les mythes fondateurs de la IIIe République.

Le héros du roman est Évariste Gamelin, jeune peintre, élève de David, membre de la section du Pont-Neuf, idéaliste, jacobin fidèle de Marat puis de Robespierre ; nommé juré du tribunal révolutionnaire, il sera entraîné dans une folie sanguinaire de justicier qui le coupera de ses proches et amènera sa chute à la suite de son idole Robespierre au lendemain du 9 Thermidor.
Le personnage de Maurice Brotteaux, ancien noble épicurien (il a toujours son exemplaire de Lucrèce dans la poche de sa redingote puce) est très attachant et semble bien exprimer le point de vue de l’auteur. Évariste était son ami… et l’enverra pourtant à la guillotine.
Le mélange du fictif et du réel nous donne un plaisir dû autant à la magie du style qu’au sens politique et moral de ce que nous relate la prose fluide et transparente d’Anatole France.

(8 hr 50 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Chapitres 01 à 0 1:13:20 Read by René Depasse
Chapitres 04 à 06 1:05:48 Read by René Depasse
Chapitres 07 à 09 1:03:44 Read by René Depasse
Chapitres 10 et 11 1:06:53 Read by René Depasse
Chapitres 12 à 14 1:06:32 Read by René Depasse
Chapitres 15 à 17 42:40 Read by René Depasse
Chapitres 18 à 20 53:27 Read by René Depasse
Chapitres 21 à 26 58:08 Read by René Depasse
Chapitres 27 à 29 43:35 Read by René Depasse