De la liberté de conscience – Toutes choses ont leur saison (Essais II, 19, 28)


Read by René Depasse

De la liberté de conscience (Livre II, Chapitre 19) est surtout un éloge (avec réserves) de Julien l’Apostat qui régna de 362 à 363 comme empereur chrétien, mais abjura sa religion, d’où son surnom. Montaigne fait un parallèle avec les guerres civiles qui ravagent son temps, et on lui demanda de supprimer cet Essai…

« Voilà donc à peu près ce que l’histoire peut dire, en quoi l’attitude de l’empereur Julien mérite d’être considérée ; c’est qu’il s’est servi, pour attiser les dissensions civiles, de la même recette que celle que nos rois viennent d’employer pour les éteindre : la liberté de conscience. »

L’Essai Toutes choses ont leur saison (Livre II, Chapitre 28), c’est à dire « Chaque chose en son temps » se résume dans ces lignes :
« On peut étudier à tout âge, mais pas aller à l’école : rien de plus sot qu’un vieillard apprenant l’alphabet ! … Toute chose ne convient pas à tout âge. S’il faut étudier, que ce soit quelque chose qui convient à l’état dans lequel nous sommes. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

(0 hr 20 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio