La Collection invisible


Read by René Depasse

(4.2 stars; 19 reviews)

Nous restons, après Le Bouquiniste Mendel, dans le monde des collectionneurs et des antiquaires avec cette très belle et émouvante nouvelle : La Collection invisible, un épisode de l’inflation en Allemagne qui se termine ainsi :

« Jamais je n’oublierai ce spectacle : le visage joyeux de ce vieillard chenu, là-haut à sa fenêtre, planant très haut au-dessus des passants affairés, inquiets et grognons – bien protégé de notre monde réel et de ses turpitudes par le nuage vaporeux de son illusion bienfaisante. Alors je me rappelai cette parole ancienne et si vraie – de Gœthe, je crois : « Les collectionneurs sont des gens heureux. »»

Stefan Zweig illustre à sa façon ce jugement de Tristan Bernard :
« Il ne faut pas partager le monde entre les gens qui mentent et ceux qui disent la vérité, mais entre ceux à qui l’on dit la vérité et ceux à qui l’on est obligé de mentir. »

Personne ne peut reprocher, en effet, à l’antiquaire de s’être senti « obligé de mentir » à ce vieillard aveugle que son mensonge a comblé de bonheur !

Traduction : Manfred Schenker (1883-1929).

(0 hr 40 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

La Collection invisible 39:07 Read by René Depasse

Reviews

excellente lecture

(5 stars)

un très beau texte lu par un grand lecteur !

très belle nouvelle, poignante et humaine de Zweig, un génie.

(5 stars)

tres bien mais les collectionneurs ne sont pas toujours heureux

(4.5 stars)

commentaire

(3.5 stars)

Très belle histoire de Zweig