Contes drôlatiques (Sélection 1)


Read by René Depasse

(5 stars; 1 reviews)

Les cent Contes drôlatiques (1832) de Balzac sont remarquables par leur truculence, plus osée que celle de Boccace dans le Décaméron et aussi par un multilangage d’origine rabelaisienne bourré de néologismes, de mots dialectaux et burlesques, avec une orthographe archaïsante que l’audition permet moins d’apprécier que la lecture visuelle.

« Pour rire, besoing est d’estre innocent et pur de cueur ; faulte de quoy, vous tortillez vos lèvres, iouez des badigoinces et fronssez les sourcils en gens qui cachent des vices et impuretez.. Néantmoins, i’ay eu cure, à mon grand despit, de sarcler, ez manuscripts, les vieulx mots, ung peu trop ieunes, qui eussent déchiré les aureilles, esblouy les yeulx, rougy les ioues, deschicqueté les lèvres des vierges à braguettes et des vertus à trois amans : car il faut aussy faire aulcunes chouses pour les vices de son temps, et la périphrase est bien plus guallante que le mot ! De faict, nous sommes vieulx et treuvons les longues bagatelles meilleures que les briefves follies de nostre ieunesse, veu que, alors, nous y goustons plus long-temps. Doncques, mesnagez-moy dans vos médisances, et lisez cecy plus tost à la nuict que pendant le iour ; et point ne le donnez aux pucelles, s’il en est encores, pour ce que ce lyvre prendroyt feu. »

tel est le conseil que nous donne Balzac à la fin du Prologue du Premier Dixain.

La Pucelle de Thilouze est un des premiers contes « à ne pas donner aux pucelles, s’il en est encore. »

(0 hr 26 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Contes drôlatiques (Sélection 1) Read by René Depasse
Contes drôlatiques (Sélection 1) Read by René Depasse