La Couardise, mère de la cruauté (Essais II, 27)


Read by René Depasse

Aujourd’hui que les réparations de l’honneur par le duel – à l’épée – sont passées de mode, l’Essai (Livre II, chapitre 27) La Couardise, mère de la cruauté n’a plus qu’un intérêt historique.
En revanche, certains passages sur la cruauté sont facilement actualisables :

« Car en quel état peut être l’âme d’un homme attendant la mort pendant vingt-quatre heures, les membres brisés sur une roue, ou, à la façon antique, cloué sur une croix ? »

Et les exemples que cite Montaigne pour terminer son Essai sont épouvantables.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

(0 hr 30 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio