Le Haschisch


Read by René Depasse

(4.2 stars; 4 reviews)

La troisième section des Paradis artificiels est intitulée par Baudelaire Du vin et du haschisch comparés comme moyens de multiplication de l’individualité.
Le chapitre sur Le Vin a été publié sur notre site et voici celui sur Le Haschisch (préparation obtenue à partir du cannabis).

« L’idée m’est venue de parler du vin et du haschisch dans le même article, parce qu’en effet il y a en eux quelque chose de commun : le développement poétique excessif de l’homme. »

Mais Baudelaire qui connaît bien les effets des deux substances (il a découvert le haschich en 1843 à 22 ans, c’est-à-dire sa première cuillère de confiture verte cannabique) insiste sur leur opposition : « Le vin exalte la volonté ; le haschisch l’annihile. Le vin est support physique ; le haschisch est une arme pour le suicide. Le vin rend bon et sociable ; le haschisch est isolant… Le vin est utile, il produit des résultats fructifiants. Le haschisch est inutile et dangereux. »

Il décrit clairement les trois phases par lesquelles passe le fumeur (hilarité, sensation de fraîcheur aux extrémités, hallucinations) et précise :
« J’ai raconté à peu de chose près les phénomènes qui se produisent généralement, sauf quelques variantes, chez les esprits artistiques et philosophiques. Mais il y a des tempéraments chez qui cette drogue ne développe qu’une folie tapageuse. »

Une mise en garde pour finir :
« On dit que cette substance ne cause aucun mal physique. Cela est vrai, jusqu’à présent du moins. Car je ne sais pas jusqu’à quel point on peut dire qu’un homme qui ne ferait que rêver et serait incapable d’action, se porterait bien… Mais c’est la volonté qui est attaquée, et c’est l’organe le plus précieux. »

(0 hr 28 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Le Haschisch 27:52 Read by René Depasse

Reviews

(4.5 stars)

a faire lire à nos rebelles de canapé