Des pierres de Carnac et de l’archéologie celtique


Read by Cyprien

(5 stars; 1 reviews)

En mai 1847, Gustave Flaubert et son ami Maxime Du Camp, âgés de 25 ans, entreprennent un voyage qui les conduira des Châteaux de la Loire à la Bretagne. Ils décident de coucher sur le papier leurs impressions de route, Du Camp se chargeant des chapitres pairs, Flaubert des chapitres impairs. De cette collaboration naîtra le livre Par les champs et par les grèves, publié en 1885, cinq ans après la mort de Flaubert. Un seul épisode paraîtra de son vivant : Des pierres de Carnac et de l’archéologie celtique, dans un numéro de 1858 de la revue L’Artiste, sous une forme légèrement abrégée. On retrouve dans ces pages toute la perfidie et l’ironie flaubertienne, et l’une des cibles préférées de l’auteur : la cuistrerie.

Licence Creative Commons

(0 hr 22 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

License