L’Avenir – Du génie


Read by René Depasse

Depuis l’exil (1876-1885) de Actes et paroles est la suite de cinq textes dont le premier est L’Avenir.

Le vœu du prophète Hugo ne s’est pas, hélas !, réalisé :
« Au vingtième siècle, il y aura une nation extraordinaire. Cette nation sera grande, ce qui ne l’empêchera pas d’être libre. Elle sera illustre, riche, pensante, pacifique, cordiale au reste de l’humanité. Elle aura la gravité douce d’une aînée. [...] Quiconque voudra aura sur un sol vierge un toit, un champ, un bien-être, une richesse, à la seule condition d’élargir à toute la terre l’idée patrie ; et de se considérer comme citoyen et laboureur du monde… Nulle part l’entrave, partout la norme. Le collège normal, l’atelier normal, l’entrepôt normal, la boutique normale, la ferme normale, le théâtre normal, la publicité normale, et à côté la liberté. La liberté du cœur humain respectée au même titre que la liberté de l’esprit humain, aimer étant aussi sacré que penser.

Un peuple fouillant les flancs de la nuit et opérant, au profit du genre humain, une immense extraction de clarté. Voilà quelle sera cette nation.

Cette nation aura pour capitale Paris, et ne s’appellera point la France ; elle s’appellera l’Europe.

Elle s’appellera l’Europe au vingtième siècle, et, aux siècles suivants, plus transfigurée encore, elle s’appellera l’Humanité. »

Il y a 16 ans que le vingtième siècle est terminé…

L’essai Du génie (1834) ne connaît pas le même échec. Consacré à l’éloquence il s’achève par cette exhortation lyrique :

« Poëtes, ayez toujours l’austérité d’un but moral devant les yeux. N’oubliez jamais que par hasard des enfants peuvent vous lire. Ayez pitié des têtes blondes.On doit encore plus de respect à la jeunesse qu’à la vieillesse.
L’homme de génie ne doit reculer devant aucune difficulté ; il fallait de petites armes aux hommes ordinaires ; aux grands athlètes, il leur fallait les cestes d’Hercule. »

Illustration : Jean-Jacques Champin, Fête de la Fraternité à l’arc de triomphe de l’Etoile : défilé après la distribution des drapeaux, le soir du 20 avril 1848 (détail).

(0 hr 21 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

L’Avenir – Du génie 13:29 Read by René Depasse
L’Avenir – Du génie 6:41 Read by René Depasse