Les Tombeaux champêtres (Poème)


Read by Christiane-Jehanne

Dans le Livre 12 des Mémoires d’outre-tombe, dans son Essai sur la littérature anglaise et dans la Préface du recueil de poésies Tableaux de la nature, Chateaubriand évoque ce poème écrit en 1796, lors de son exil à Londres, au cours duquel il a beaucoup traduit.
Ce texte est publié le 11 Décembre 1797 dans le Paris de Peltier, à Londres, et réimprimé dans les Annales romantiques, en 1828.

Thomas Gray (1716-1771) a écrit une élégie à la mort de son ami Richard West en 1751.
Ce texte marque le début de la révolution romantique.
De Gray, Chateaubriand écrit : « Gray [...] le chantre des morts champêtres. Gray a trouvé sur la lyre une série d’accords et d’inspirations inconnus de l’antiquité.
À lui commence cette école de poètes mélancoliques qui s’est transformée de nos jours dans l’école des poètes désespérés. [...] L’exemple de Gray prouve qu’un écrivain peut rêver sans cesser d’être noble et naturel, sans mépriser l’harmonie. »

Chateaubriand, très inspiré par l’élégie de Gray, Élégie écrite dans un cimetière de campagne, va lui-même écrire un poème : Les Tombeaux champêtres, Élégie imitée de Gray.

Illustration: Pierre tombale (domaine public).

Licence Creative Commons

(0 hr 8 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

License

Chapters

Les Tombeaux champêtres (Poème) Read by Christiane-Jehanne