Prolégomènes à toute métaphysique future


Read by Bruissement

« Dégoûté par conséquent du dogmatisme qui ne nous apprend rien, aussi bien que du scepticisme, qui ne nous laisse aucun espoir, pas même celui du repos dans une légitime ignorance, excité par l’importance de la connaissance dont nous avons besoin, et rendu circonspect par une longue expérience à l’égard de toute connaissance que nous croyons posséder, ou qui s’offre à nous sous le couvert de la raison pure, il ne nous reste plus qu’une question critique, à la solution de laquelle nous ayons à nous appliquer désormais : une métaphysique est-elle absolument possible. Mais cette question doit être résolue non par des doutes sceptiques touchant certaines affirmations d’une métaphysique réelle (car nous n’en reconnaissons aucune pour le moment), mais d’après la notion encore toute problématique d’une pareille science.

Dans la Critique de la raison pure, j’ai traité cette question synthétiquement ; c’est-à-dire que j’ai fait mes recherches dans la raison pure même, et que j’ai essayé d’établir d’après des principes dans cette source même et les éléments et les lois de son usage. Ce travail est difficile, et demande un lecteur résolu de suivre par la pensée un système qui est encore sans autre fondement donné que la raison même, et qui par conséquent, sans s’appuyer sur un fait quelconque, cherche à faire sortir la connaissance de son germe primitif. Des prolégomènes doivent être au contraire des préludes ; ils doivent plutôt indiquer ce qui est à faire pour constituer une science autant que possible, qu’exposer la science même. Ils doivent donc s’appuyer sur quelque chose que l’on connaît déjà passablement, d’où l’on peut partir avec confiance et s’élever aux sources que l’on ne connaît pas encore, et dont la découverte nous expliquera non seulement ce qu’on savait, mais aussi l’étendue de beaucoup de connaissances qui proviennent toutes des mêmes sources. Le procédé méthodique des prolégomènes, de ceux-là surtout qui doivent préparer à une métaphysique future, sera donc analytique. »

Traduction : Joseph Tissot (1801-1876).

(6 hr 57 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

01 Préface Read by Bruissement
02 Introduction, Chapitres 01 à 05 Read by Bruissement
03. Chapitres 06 à 12 Read by Bruissement
04. Chapitre 13 Read by Bruissement
05. Chapitres 14 à 23 Read by Bruissement
06. Chapitres 24 à 34 Read by Bruissement
07. Chapitres 35 à 39 Read by Bruissement
08. Chapitres 40 à 49 Read by Bruissement
09. Chapitres 50 à 56 Read by Bruissement
10. Chapitres 57 à 60 Read by Bruissement
11. Solution Read by Bruissement
12 Appendice Read by Bruissement