Dictionnaire philosophique : Philosophe – Le Ciel des anciens – Résurrection


Read by René Depasse

Articles toujours riches en informations, mais dont nous extrayons trois rosseries bien voltairiennes :

Philosophe

« Le philosophe n’est point enthousiaste, il ne s’érige point en prophête, il ne se dit point inspiré des Dieux ; ainsi je ne mettrai au rang des philosophes, ni l’ancien Zoroastre, ni Hermès, ni l’ancien Orphée, ni aucun de ces législateurs dont se vantaient les nations de la Chaldée, de la Perse, de la Syrie, de l’Égypte, & de la Grèce. Ceux qui se dirent enfants des dieux étaient les pères de l’imposture, & s’ils se servirent du mensonge pour enseigner des vérités, ils étaient indignes de les enseigner ; ils n’étaient pas philosophes : ils étaient tout au plus de très prudents menteurs. »

Le Ciel des anciens

« Le langage de l’erreur est si familier aux hommes, que nous appelons encor nos vapeurs, & l’espace de la terre à la lune, du nom de Ciel ; nous disons, monter au ciel, comme nous disons que le soleil tourne, quoiqu’on sache bien qu’il ne tourne pas ; nous sommes probablement le ciel pour les habitants de la lune, & chaque planète place son ciel dans la planète voisine. »

Résurrection

« Le profond philosophe dom Calmet trouve dans les vampires une preuve bien plus concluante. Il a vu de ces vampires qui sortaient des cimetières pour aller sucer le sang des gens endormis ; il est clair qu’ils ne pouvaient sucer le sang des vivants s’ils étaient encor morts ; donc ils étaient ressuscités ; cela est péremptoire. »

Illustration : Leandro Bassano, Le Jugement dernier.

(0 hr 35 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Philosophe 24:31 Read by René Depasse
Le Ciel des anciens 9:20 Read by René Depasse
Résurrection 12:14 Read by René Depasse