La Défense du capitaine


Read by René Depasse

« La mort de la belle miss Ena Garnier, ou, du moins, les circonstances de cette mort telles qu’on les connut dans le public, et le fait que son meurtrier, le capitaine John Fowler, s’était refusé à toute défense devant la cour de police, avaient provoqué l’émotion générale. L’accusé y avait ajouté en déclarant que, s’il réservait sa défense, c’était avec la certitude qu’au moment où elle se produirait elle revêtirait un caractère imprévu et décisif. »

Ainsi commence le procès d’espionnage La Défense du capitaine clairement écrit par Conan Doyle et traduit par Louis Labat (1867-1947) en 1925.

Illustration : The Prisoner’s Defence, par Graham Simmons (1916).

(0 hr 37 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

La Défense du capitaine Read by René Depasse