Ma vie valait-elle la peine d’être vécue ?


Read by Julie

Une introduction par la fin à la pensée d’une des plus grandes militantes anarchistes.

En 1934, lorsqu’elle publie Ma vie valait-elle la peine d’être vécue ? dans Harper’s Monthly Magazine, Emma Goldman a 65 ans.

Ce texte fait donc office de testament, portant un regard rétrospectif sur 40 années d’activisme.
L’écrivaine d’origine russe aura été une figure centrale de l’anarchisme américain, rédactrice en chef du journal Mother Earth, emprisonnée à plusieurs reprises, puis expulsée vers la Russie.
Elle suivra de près les nombreuses luttes pour l’émancipation du début du siècle.

Avec l’aimable autorisation des traducteurs et traductrices du site Racines & Branches et des éditions Diomedea.

(0 hr 30 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio