Skip to main content.

Le Triangle d’or : La Victoire d’Arsène Lupin

Gelesen von René Depasse

(4,381 Sterne; 21 Bewertungen)

La deuxième partie du Triangle d’or introduit Arsène Lupin dans l’Histoire de la guerre de 14, sous son nom-anagramme bien connu de Don Luis Perenna. Il ne s’agit pas ici du gentleman cambrioleur, mais du patriote : « Vous verrez alors que, si je sers la France à ma manière, cette manière n’est pas la plus mauvaise, et que mon pays me devra quelque reconnaissance pour les services immenses, j’ose dire le mot, que je lui aurai rendus pendant cette guerre. », ce que corroborent les propos d’un grand dignitaire de l’Etat :
« Étrange personnage, en effet ! Et plus étrange encore, plus puissant et plus extraordinaire que vous ne pouvez le supposer. Si chacune des nations alliées avait eu à sa disposition trois ou quatre individus taillés à son modèle, la guerre n’aurait certainement pas duré six mois. »

Usurpations d’identités, meurtres, coups de théâtre pour finir sur le sable…


Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Chapitre 1

34:09

Read by René Depasse

Chapitre 01 : L’épouvante

34:09

Read by René Depasse

Chapitre 02 : Les clous du cercueil

28:19

Read by René Depasse

Chapitre 03 : Un étrange individu

39:05

Read by René Depasse

Chapitre 04 : La « Belle-Hélène »

41:22

Read by René Depasse

Chapitre 05 : Le quatrième acte

39:22

Read by René Depasse

Chapitre 06 : Siméon livre bataille

43:00

Read by René Depasse

Chapitre 07 : Le docteur Géradec

34:13

Read by René Depasse

Chapitre 08 : La dernière victime de Siméon

34:16

Read by René Depasse

Chapitre 09 : Que la lumière soit !

1:07:33

Read by René Depasse

Bewertungen

la victoire du gentleman . Que dire de plus que cette intrigue

(5 Sterne)

est bien ficelée. Sacré Gaston qui par ses romans nous prouvent que ces récits n'ont pas pris une rideet pour moi me tient en haleine car je ne peux plus lire de romans. encore merci. Nadine Hoxha

(0,5 Sterne)

un lecteur consciencieux mais qui massacre l'œuvre