Skip to main content.

L’Œuvre de Pen Bron – Veuves de pêcheurs – Pays sans nom

Gelesen von René Depasse

Trois nouvelles du Livre de la pitié et de la mort.

L’Œuvre de Pen Bron est un appel dans lequel Pierre Loti attire l’attention des lecteurs de son époque sur un hospice destiné à soigner et à sauver de la mort des enfants scrofuleux. Une notice nous dit : « Cet hôpital marin est une véritable petite ville. Il se suffit entièrement à lui-même. En 1897, il abrite 254 enfants, et près de 2000 jeunes malades y ont déjà été guéris ; On ne compte alors qu’une dizaine de décès depuis sa création. »

Loti profite de sa notoriété pour aider aussi financièrement une autre œuvre caritative en faveur des Veuves de pêcheurs ; il écrit, ému :
« Nous avons commencé par les veuves des marins de la Petite-Jeanne.
Elles répondaient l’une après l’autre à l’appel de leur nom et venaient chercher leur argent, les unes avec des sanglots, les autres avec des larmes tranquilles : ou bien seulement avec un petit salut triste, embarrassé, à notre adresse. Quand elles se retiraient, en remerciant tout le monde, les maires avaient la bonté de leur dire, me montrant à elles : « C’est à celui-là, c’est à Nostre Loti (en français Monsieur Loti) qu’il faut faire vos remerciements ». Alors quelques-unes avançaient une main pour toucher la mienne ; toutes m’adressaient un regard inoubliable de reconnaissance. »

Pays sans nom est la relation d’un rêve dans une tente, au Maroc. Le dormeur s’éveille : « Quant à moi, ce territoire des Beni-Hassem me paraissait comparable à la plus anodine banlieue de Paris – auprès de ce pays de je ne sais quelle planète, de je ne sais où, entrevu au fond des insondables infinis du temps ou de l’espace, pendant les clairvoyances inexpliquées du rêve. »

La poésie ici remplace « la pitié et la mort ».

(0 hr 50 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

L’Œuvre de Pen Bron

24:05

Read by René Depasse

Veuves de pêcheurs

17:25

Read by René Depasse

Pays sans no

6:05

Read by René Depasse