Les Droits de l’Homme


Read by André Rannou

Les Droits de l’Homme est l’ouvrage écrit par Thomas Paine (1737-1809) pour défendre les idéaux de la Révolution française contre la violente attaque d’Edmund Burke dans ses Réflexions sur la Révolution de France.

La Première Partie, publiée en mars 1791, accuse Burke « de rancœur, de préjugés et d’ignorance ». Paine nie qu’une génération puisse obliger les générations suivantes à perpétuer une quelconque forme de gouvernement, surtout si celle-ci est imposée d’en haut au lieu d’émaner de l’ensemble de la nation. Il retrace les origines et les débuts de la Révolution jusqu’à l’adoption par l’Assemblée nationale de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen (26 août 1789) et le retour forcé du Roi de Versailles à Paris (23 octobre 1789). Il critique l’interprétation qu’en donne Burke comme inexacte et par trop fondée sur l’émotion aux dépens de la raison.

La Deuxième Partie tire argument des Constitutions américaine et française pour dénoncer les institutions britanniques. Elle contient une attaque en règle contre la monarchie et l’aristocratie, et l’auteur y préconise une meilleure répartition de la richesse nationale, basée sur une refonte complète du système fiscal, et lance l’idée audacieuse d’une forme de « sécurité sociale » avant la lettre.

Né en Angleterre en 1737, Paine avait – par ses écrits – joué un rôle important dans l’accession à l’indépendance des 13 colonies américaines, et adopté la citoyenneté américaine. Il était rentré en Angleterre – via la France – en 1787, et la parution en février 1792 de la Deuxième Partie des Droits de l’Homme lui valut d’être accusé de sédition. Réfugié en France, il y reçut un accueil chaleureux et fut élu à la Convention. Cependant, parce qu’il s’était opposé à l’exécution de Louis XVI, il fut emprisonné pendant près d’un an et échappa de justesse à la guillotine. Il retourna en Amérique en 1802, mais à cause de l’hostilité suscitée par ses opinions religieuses et d’un différend avec George Washington, ses sept dernières années ne furent pas heureuses.

Traducteurs: François Soulès (Première Partie, 1791), F. Lanthenas (Deuxième Partie, 1792).

(8 hr 52 min)

Ce livre appartient à la collection Litterature Audio

Chapters

Chapitre 01 31:53 Read by André Rannou
Chapitre 02 39:05 Read by André Rannou
Chapitre 0 39:39 Read by André Rannou
Chapitre 04 31:01 Read by André Rannou
Chapitre 05 38:27 Read by André Rannou
Chapitre 06 32:08 Read by André Rannou
Chapitre 07 50:52 Read by André Rannou
Chapitre 01 25:29 Read by André Rannou
Chapitre 02 26:42 Read by André Rannou
Chapitre 0 25:14 Read by André Rannou
Chapitre 04 27:24 Read by André Rannou
Chapitre 05 25:43 Read by André Rannou
Chapitre 06 29:49 Read by André Rannou
Chapitre 07 23:41 Read by André Rannou
Chapitre 08 27:15 Read by André Rannou
Chapitre 09 24:49 Read by André Rannou
Chapitre 10 33:38 Read by André Rannou